Quand les compléments alimentaires peuvent être utiles…

Les données résumées ci-dessous peuvent être retrouvée un peu plus développées dans mon livre « Mon guide santé, beauté, forme… Editions Jouvence, 2010 »

Se protéger de la cataracte et de la DMLA

Le risque de cataracte diminue de moitié par la consommation d’une grande quantité de vitamine C et de vitamine E, par l’alimentation ou la prise de

compléments alimentaires. Les caroténoïdes présents dans les légumes et les fruits rouges sont aussi des antioxydants protecteurs de la cataracte.

Pour se protéger contre la DMLA : en plus des antioxydants ci-dessus (lutéine et zéaxanthine notamment) , ajouter des oméga 3, du zinc, des vitamines B6,B9,B12.

Lutter contre l’alopécie

Il s’agit de diminuer les aliments entraînant des processus inflammatoires, comme les huiles de tournesol, de pépins de raisin, de maïs et de consommer plus d’huiles contenant de l’acide linolénique : huile de colza, huile de noix.

Consommer des poissons gras pour le DHA et l’EPA (oméga 3), du curcuma et du gingembre (anti-inflammatoires). Ne pas oublier la vitamine D.

Contre l’alopécie androgénique, les compléments utilisés pour l’hypertrophie de la prostate, peuvent aussi s’avérer efficaces comme le palmier nain (Serenoa repens) et le zinc.

Combattre l’hypertrophie de la prostate

Extrait de Santé, nature, innovation:

« l’hypertrophie de la prostate se développe avec des taux élevés d’estradiol et de DHT dans un contexte de taux de testostérone bas (…) Plusieurs études ont trouvé que les hommes qui consomment le plus d’EPA et de DHA ont un risque plus élevé de HBP ». .. Il faudrait donc ne pas abuser des huiles polyinsaturées et insister davantage sur l’huile d’olive. Pourtant les lipides polyinsaturés sont indispensables et bienfaisantes par ailleurs, y compris dans les cas d’alopécie androgénique  (voir plus haut)  qui parfois va de pair avec l’hypertrophie de la prostate… Equilibre et mesure sont de mise avant d’en savoir plus.

En compléments : ortie, prunier africain, graines de lin, soja, quercétine, catéchines (thé vert), lycopène, pollen

Se protéger des maladies du cerveau

Revoir l’article concernant l’alimentation préconisée, pauvre en glucides à haut pouvoir glycémique et riche en lipides insaturées. https://natuvie.wordpress.com/2012/07/01/prevention-des-maladies-degeneratives-du-cerveau/

Compléments : Gingko, Huperzine, N acétyl choline, phosphatidylsérine, silicium, vitamines B6, B9, B12…

On ne saurait trop recommander dans tous les cas de pratiquer un exercice physique (qui nous plaise!), indispensable à notre équilibre métabolique et mental.

Elisabeth
 
Publicités

Alimentation et compléments alimentaires pour prévenir les maladies de l’âge et conserver la santé

Conférence au salon Vivez nature 26 mars 2011

Pour obtenir le fichier powerpoint de la conférence, le demander à l’adresse elisabeth.lacombe@gmail.com

Sommaire

Le vieillissement

L’espérance de vie en chiffres

Les causes du vieillissement, le rôle des radicaux libres

L’alimentation

Les principes naturopathiques de santé

Les compléments alimentaires

Les problèmes spécifiques du vieillissement et leurs remèdes