Archives newsletter naturopathique

Newsletter de mars 2009


Bonne nouvelle, dans quelques jours le printemps sera là. Nous allons rentrer dans la période d’énergie « montante ». La nature renaît, les bougeons se forment, notre corps lui aussi renaît au printemps. Mais il faut pour cela le débarrasser de la grisaille de l’hiver et des toxines et déchets qui se sont accumulés. Un bon nettoyage cellulaire s’impose.

C’est le foie (et la vésicule biliaire) qui va faire ce travail mais il faut l’aider.

Le printemps est une période permettant d’éliminer les déchets stockés pendant l’hiver (pour lutter contre le froid et les agressions, et par défaut d’élimination) et de perdre la prise de poids hivernale éventuelle.

La nature met d’ailleurs à notre disposition des plantes qui vont nous aider dans cette tâche, entre autres :

– le pissenlit (c’est la saison)

– l’artichaut

– le romarin

Ces plantes soutiennent et stimulent l’action du foie en l’aidant dans ses fonctions de digestion, d’élimination, de détoxification notamment :

-Le pissenlit va drainer le foie et le rein.

-L’artichaut  et le romarin s’occuperont plus particulièrement du foie et de la vésicule biliaire.

En plus de  trouver pissenlit, artichaut… sur les étals de vos marchés, vous pourrez vous en procurer dans les magasins biologiques et les (para)pharmacies. Ils sont distribués sous forme d’ampoules ou de tisane (romarin) ou de gélules. Ils sont alors à utiliser en cure de 3 semaines.

Pensez également au citron, très utile pour nettoyer les intestins et purifier le sang suite à des excès. Prendre le jus d’un citron pressé dans un verre d’eau tiède et attendre une vingtaine de minutes avant de petit-déjeuner. Effet bonne mine garanti ! A utiliser cependant avec modération et précaution si l’on est déminéralisé et trop fatigué.

Au quotidien pensez à vous hydrater et à vous aérer.

 

Conseils alimentaires

  • profiter de l’arrivée des beaux jours pour diminuer ou supprimer l’apport des matières grasses, notamment industrielles (margarines hydrogénées, viennoiseries)
  • profiter des aliments amers pour reposer et booster le foie (pissenlit, artichaut, chicorée amère)
  • si l’on a quelques kg à perdre, pratiquer la monodiète qui consiste à ne manger qu’un seul aliment à volonté à un repas (une ou deux fois par semaine) : du riz complet ou de la compote de pomme…, en excluant viande et matière grasse.

 

Les légumes de mars

Légumes

Choux de Bruxelles, choux-navets

Concombres

Mâche, romaine, scarole, endives

Pissenlit

Panais, topinambour

Salsifis

C’est un mois de transition : on trouve encore les légumes d’hiver et peu à peu vont apparaître ceux du printemps. Continuez à consommer :

–       toutes les sortes de choux (brocoli, choux de Bruxelles, chou, chou-fleur) car, grâce à leur richesse en glucosinolates, ils aident à la détoxination  (les algues ont la même action et stimulent le système immunitaire). De plus,  le sulforaphane et le sélénium des pousses de brocoli sont des molécules anti-cancer et la super-oxyde-dismutase des brocolis et des choux revitalise les cellules de la peau

–       les oignons qui contiennent du sélénium et de la quercétine (qui stimule les enzymes inhibant les cellules cancéreuses)

–       et tout ce qui est amer pour le bien-être du foie : endives de la fin de l’hiver, chicorée amer, artichauts et bientôt pissenlit

Les légumes feuillus verts, comme les choux, les poireaux, les épinards, les feuilles de blettes, les salades, contiennent des vitamines C, E, de la lutéine et de la zéaxanthine, anti-oxydants indispensables pour la vision.

Les légumes vert foncé et jaunes, comme les courges, les carottes, les poivrons… contiennent de la  vitamine A, du béta-carotène, du magnésium, tous anti-oxydants naturels bénéfiques.

Les fruits de mars

Bananes

Oranges

Kiwis

Poires

Pommes

Dattes

Ils se font rares ; alors en attendant les fruits du plein printemps, profitons encore des merveilleuses pommes,  riches en vitamine K, en manganèse, en nombreux antioxydants (vitamine C, flavonoïdes, polyphénol) et en… oméga 3 qui contribue avec les fibres à diminuer le taux de mauvais cholestérol !

Il y a encore des fruits venus d’ailleurs, des agrumes (oranges, pamplemousses), détoxiquants et anti-oxydants, et la banane, riche en vitamines B6, B9 (indispensables à l’équilibre nerveux), en magnésium et autres minéraux.

 

Lettre de mai 2009

Consommer des acides gras et garder la ligne

Avec les beaux jours, on pense bien sûr à être bien dans son maillot et peut-être que certaines -et certains- ont envie de perdre un peu de poids et donc d’entreprendre un « petit régime ». Manger moins ne peut que faire du bien à votre organisme mais attention à ne pas en faire trop et à ne pas adopter des comportements extrémistes ! En particulier, il faut souligner la nécessité de continuer à nourrir son corps avec les lipides essentiels dits acides gras insaturés : les fameux acides gras oméga 3, 6 et 9 que l’on ne trouve que dans l’alimentation en particulier dans les huiles et les poissons gras … Ils sont indispensables au métabolisme, au fonctionnement du cerveau, à la fluidité du sang, entre autre.

Quelques éléments pour s’y retrouver dans ces oméga 3, 6, 9 :

– Les oméga 9  sont surtout présents dans l’huile d’olive

– Les acides gras oméga 6 sont assez abondants dans une alimentation normale : les graines et huiles végétales comme le tournesol, le carthame, le soja, les germes de blé, les amandes, les avocats

– Les acides gras oméga 3  se trouvent dans les graines de lin, les noix de Grenoble, les graines de citrouille, de courge, l’huile de colza  et dans les poissons gras : saumon, maquereau, sardine,…et les crustacés  (crevettes).

Quelques conseils alimentaires pour les bons apports de lipides, si l’on veut perdre du poids:

–       manger du poisson 2 ou 3 fois par semaine (une portion de 120 à 150g), ce qui vous permettra de perdre plus facilement du poids qu’en mangeant de la viande, mais éviter les gros poissons en raison de leur concentration en déchets industriels comme le mercure. Si vous n’aimez pas le poisson, compensez le manque d’omega 3 par une cuillère d’huile de colza ou de noix, dans l’assaisonnement par exemple, ou des graines de lin dans vos céréales du matin

–       fuir les produits alimentaires industriels qui contiennent souvent des acides gras « trans » (ou hydrogénés), qui sont très néfastes par rapport à la prise de poids et aux pathologies cardio-vasculaires. Regardez les étiquettes : il faut que les acides gras soient « non hydrogénés ». Ils se forment aussi par oxydation à la chaleur des acides gras oméga 3 et oméga 6, c’est pourquoi il ne faut pas faire chauffer l’huile de colza ou de noix.

La trousse au naturel

C’est bientôt la période estivale, aussi nous vous proposons de compléter votre trousse de premiers secours de quelques solutions rapides et naturelles afin de faire face à quelques désagréments de la saison.

  • Charbon végétal activé : en cas de transit accéléré, de troubles digestifs ou d’intoxication alimentaire (en attendant le médecin) en poudre, 2 à 3 cuillères à soupe par jour. Les traitements médicamenteux et pilule doivent être pris à distance du charbon sous peine d’être absorbés et leurs effets annulés.
  • Extrait de pépins de pamplemousse, en cas d’infection. C’est un antibiotique naturel. On peut l’utiliser pour décontaminer l’eau de boisson.
  • Huile essentielle de lavande (LAVANDULA VERA ou ANGUSTIFOLIA)  en cas de brûlure, coup de soleil, piqûres d’insectes
  • Huile essentielle de basilic (OCCIMUM BASILICUM) en cas d’embarras digestif, colite, en massage sur la zone digestive
  • Huile essentielle de tea tree (MELALEUCA ALTERNIFOLIA) en cas d’ampoule, égratignure, plaie (action antiseptique)

Quelques recommandations concernant les huiles essentielles :

  • Choisissez des huiles essentielles HBBDE, le nom latin doit apparaître sur l’emballage
  • Pas d’utilisation chez les allergiques, les femmes enceintes et les enfants avant 6 ans
  • Ne les consommez pas par voix orale
  • Appliquez-les toujours diluées (à 10% avec de l’huile végétale – amande douce par exemple)
  • Evitez une exposition solaire après une application.

Légumes et fruits de l’été

L’été est la saison propice à la consommation des fruits et légumes.

Grâce au soleil, ils regorgent de vitamines et minéraux. C’est donc l’occasion d’en refaire son stock.

A cet effet, on choisira de les consommer crus de préférence afin de ne pas en altérer leur teneur.

LEGUMES 


FRUITS
AUBERGINE 

ARTICHAUT

BLETTE

BETTERAVE

TOMATE

CAROTTE NOUVELLE

CONCOMBRE

COURGETTE

POIREAU

POIVRON

ROQUETTE

FENOUIL

PETITS POIS

FRAISE 

CERISE

FIGUE

FRUITS ROUGES (cassis,  framboises, groseilles, mûres…)

NECTARINE / BRUGNON / PECHE

PASTEQUE

MELON

AMANDE

POIRE

POMME

PRUNE

MIRABELLE











—————————————————————————————————————————————–

Lettre de septembre 2009


VIRUS, GRIPPE et COMPAGNIE

Cette année, plus que jamais, misez sur la prévention.

En effet, renforcer vos défenses avant l’hiver peut vous aider à faire la différence face aux différentes agressions possibles (coup froid, virus…)

Quelles mesures préventives appliquer ?

Pensez à nettoyer votre corps des éventuelles surcharges et des toxines, en particulier au niveau des intestins avec des tisanes de thym, de romarin…

Refaites également votre flore intestinale avec des probiotiques.

Ensuite, pour renforcer vos défenses immunitaires, vous pouvez :

  • – prendre de la vitamine C, retard de préférence (pour une assimi-lation continue) et de l’Echinacea (en teinture-mère ou en gélules)
  • – faire une cure de 2 mois de champignons asiatiques (gélules) comme le maitake, le shiitake, le reiki,
  • – vous protéger à l’avance avec des doses homéopathiques de Sérum de Yersin et d’Influenzinum.

Dans le cas d’une épidémie de grippe confirmée dans votre région, en plus des précautions habituelles (nettoyage des mains, masque, éviter la foule…) vous vous masserez chaque jour (sur les poignets, le thorax…) avec une préparation d’huiles essentielles dont la composition est la suivante :

  • – 50 ml d’huile de noisette ou d’abricot
  • – 2 ml de niaouli (Melaleuca quinquenervia), soit environ 20 gouttes
  • – 2 ml de sarriette des montagnes (Satureja montana) ou d’origan (Origanum compactum)
  • – 2 ml d’Eucalyptus radiata
  • – 2 ml de ravensare (Ravensara aromatica ou Cinnamomum camphora)

Ces huiles essentielles sont déconseillées pendant les 3 premiers mois de la grossesse pour l’eucalyptus, le niaouli, le ravensare et pendant toute la grossesse pour l’origan et la sarriette.

Elles ne doivent pas être utilisées pures, sauf ravensare, car elles sont dermocaustiques.

Ce mélange ne convient pas aux enfants.

Si néanmoins vous ressentiez les premiers symptômes d’une grippe (mal de gorge au début puis fièvre, frissons, courbatures, mal de tête) et en attendant le rendez-vous avec votre médecin traitant vous pouvez :

  • – prendre du cuivre en granions soir et matin,
  • – absorber 1 ou 2 gouttes par jour de : ravensare ou thym à thujanol ou origan ou sarriette dans une petite cuillère de miel. On pourra aussi faire des inhalations avec les mêmes huiles,
  • – prendre un bain très chaud (température à 40°) 10 à 15 mn en cas de fièvre…

Enfin, sachez avant tout qu’une immunité forte et efficace dépend en tout premier lieu de votre mode de vie.

Aussi, n’oubliez pas de :

gérer au mieux votre stress (il diminue votre immunité),

– consommer une nourriture saine et vivante (riche en micro-nutriments et de bonne qualité)

– pratiquer une activité sportive physique régulière et modérée,

– vous aérer.

LES RAISINS DE LA VITALITE

Si vous vous sentez encore fatigué malgré l’été et peu enthousiaste à l’idée des saisons qui arrivent, pensez à la cure de raisin. C’est la saison !

Le raisin est reconnu pour favoriser le travail des reins, du foie et des intestins.

L’idée est d’en consommer uniquement pendant une période pouvant aller d’une journée à 2 ou 3 semaines selon que vous êtes expérimenté ou non. Quelques jours pour la première fois, c’est déjà très bien. Une journée par semaine sera plus facile à mettre en oeuvre…

Avant de commencer la cure, il faut préparer son organisme en diminuant progressivement les apports alimentaires notamment en graisses et féculents (ne plus consommer que des fruits et légumes)

Cela aura pour effet d’augmenter l’efficacité de la cure et de réduire le nombre d’effets indésirables pouvant survenir tels que boutons

d’acné, maux de têtes… . Ils correspondant aux toxines qui sont en train d’être éliminées. C’est un phénomène passager.

Pour cela pensez à choisir un raisin bien mûr et de culture biologique, puisqu’il sera votre seul aliment et que son rôle est de vous nettoyer. Les raisins Chasselas et Muscat sont les plus indiqués pour ce type de cure. Eviter les raisins dont la peau est très épaisse.

De 1 à 2 kg par jour devrait vous contenter. Vous pouvez faire autant de repas que vous le souhaitez. L’important reste de s’écouter.

Quand vous décidez que la cure est terminée, vous devez reprendre votre alimentation habituelle progressivement en commençant d’abord par les fruits et les légumes, puis les féculents, ensuite le poisson et enfin les viandes.

Cette cure est contre-indiquée pour les personnes diabétiques en raison du sucre des raisins, et pour les femmes enceintes.

Vous trouverez plus de renseignements dans le livre «Les cures de santé, régénération détoxication, l’exemple de la cure de raisin » C. VASEY et J. BRANDT

LEGUMES ET FRUITS DES MOIS DE SEPTEMBRE/OCTOBRE

LEGUMES FRUITS
ARTICHAUT    BETTERAVE 

BROCOLI

CAROTTE

CELERI                          CHAMPIGNON

CHATAIGNE (OCT)

CHICOREE, SCAROLE

CHOU

CITROUILLE , COURGES

HARICOT

NAVET

PANAIS

RADIS

COING 

FIGUE FRAICHE

MELON

NOISETTE FRAICHE

NOIX FRAICHE

PECHE

POIRE

POMME

RAISIN

REINE CLAUDE

La fin de l’été et le début de l’automne restent des périodes encore riches en fruits et légumes.

Bien qu’elles puissent être consommées toute l’année, profitez maintenant des noix et des noisettes toutes fraîches et remplies d’acides gras indispensables

à notre organisme.



Publicités

Une Réponse

  1. […] Archives newsletter naturopathique […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :