Alimentation végane et grossesse

Ce qu’il faut savoir pour que le bébé soit en bonne santé… Alimentation et supplémentation éventuelle

https://www.jydionne.com/grossesse-vegane-en-sante-ou-en-danger/

Publicités

De l’hygiène régulée: des bactéries sympathiques et d’autres moins

Bactérie dangereuse

Une découverte récente montre que les parodontites, provoquées par la bactérie Treponema denticola, pourraient entraîner une plus grande mortalité par le cancer du pancréas. (in: Alternative santé, mars 2018)
A vos brosses à dents!

Bactérie sympathique

Staphylococcus epidermidis , bactérie fréquente sur la peau, produit une molécule : la 6-N-hydroxyaminopurine, qui inhibe l’ADN polymérase, un des agents de la prolifération des tumeurs.

1. QU’EST-CE QUE LA BONNE SANTÉ ?

QU’EST-CE QUE LA BONNE SANTÉ ?

par Elisabeth Lacombe-Carraud – Naturopathe – Auteure de « Mon guide de santé, beauté, forme. Produits, trucs et astuces pour jeunes seniors »

Le livre est maintenant publié à l’adresse http://www.natuvies.com/wwwnatuviescom-mainPage

L'article ci-dessous a été publié dans la Lettre de Synphonat de décembre 2010
http://www.synphonat.fr/synphonat-newsletter-3-201012

« Si je considère le chemin parcouru depuis que j’ai commencé à m’intéresser à la santé par les méthodes naturelles, j’ai du mal à dater le début de cette démarche : peut-être était-ce d’abord la prise de conscience que la pollution de l’environnement pouvait entraîner des problèmes organiques et des maladies (scandale de l’amiante, de la dioxine … dans les années soixante-dix), puis la construction progressive d’une conscience écologique qui devait se faire avec l’émergence d’une certaine sagesse de vie.

Les gens se rendent compte de plus en plus que l’amélioration de leurs conditions de vie passe par les valeurs écologiques : produire autrement, combattre la surconsommation et les pollutions qui s’ensuivent, s’alimenter avec des produits issus de l’agriculture biologique … tout ce qui crée un éco-citoyen respectueux du monde et de ses habitants.

Etre impliqué dans une démarche écologique oblige à s’intéresser à l’écologie du corps, donc à sa santé, car celle-ci est extrêmement corrélée à l’environnement, au mode de vie, à la manière dont on appréhende son rapport aux évènements, à une philosophie de vie … Avoir la santé, c’est d’abord adopter une existence qui prévienne autant que possible la maladie, par des soins s’intéressant au corps tout entier (médecine holistique) et ménageant ses points faibles. Si quelques maux surviennent à un moment donné – ce qui est rarement le fait du hasard mais plutôt d’une conjonction d’agression, de stress -, soit le corps se guérit tout seul, soit il conviendra de l’aider par des méthodes de soins naturelles, non chimiques. On peut intervenir avant que la maladie ne s’installe durablement dans le corps, devenant chronique, ce qui conduira à l’utilisation de médicaments non dénués d’effets secondaires.

Je préconise d’agir sur son corps avant que les signes de la maladie n’apparaissent, en suivant ces conseils :

  • – Adopter une bonne hygiène de vie par l’alimentation et l’élimination des produits toxiques (tabac, polluants de la maison… ),
  • – Faire de l’exercice, suffisamment mais sans excès,
  • – S’assurer d’un sommeil réparateur –pour se guérir pendant la nuit-,
  • – Essayer d’échapper aux situations stressantes, pénalisantes pour sa santé,
  • – Trouver des motivations à la vie, tendre vers l’optimisme.

http://www.natuvies.com/#!wwwnatuviescom/caa4

On voit que ces principes font appel tant au psychisme qu’au physique …

Contrairement à la démarche de la médecine allopathique, je ne dis pas que je suis en bonne santé parce que je ne suis pas malade. Cet état se voit à des signes positifs comme :

  • – Se réveiller en pleine forme, grâce à un sommeil réparateur,
  • – Se sentir plein d’énergie, ne pas prendre du poids, résultat de l’hygiène de vie, de l’exercice,
  • – Avoir l’esprit vif, une humeur équilibrée, une bonne motivation,
  • – être exempt de douleurs …

Au contraire, des signes négatifs comme des problèmes de digestion (constipation, flatulences, lourdeurs post-prandiales), d’insomnie, de fatigue (baisses d’énergie, lassitude), des problèmes psychologiques (anxiété, humeur changeante), nous éloignent de la bonne santé et peuvent nous amener à développer des maladies chroniques si on ne se prend pas « en mains ». On peut être aidé en faisant appel aux méthodes dites naturopathiques, avec l’aide d’un praticien de santé. La naturopathie recouvre un ensemble de méthodes de soin naturelles pour se maintenir en santé d’abord, et aussi pour rectifier un terrain physiologique perturbé, déséquilibré, avant qu’une maladie ne se déclare.

http://www.natuvies.com/#!wwwnatuviescom/c1ot8

La première des méthodes, la plus logique, la plus essentielle, est de bien se nourrir, en pratiquant une réforme alimentaire si nécessaire.

L’alimentation adéquate fournit tous les nutriments essentiels : glucides, protides, lipides, minéraux, vitamines …, elle est hypotoxique (c’est-à-dire qu’elle apporte le moins possible de toxiques et toxines) et garantit l’équilibre acido-basique du corps. Je recommande aussi d’utiliser les « super-aliments », tels les algues, les graines germées (cocktail minéral et vitaminique), les baies de goji (bombe de vitalité) … Adieu la fatigue qui s’abattait sur nous dès l’automne !

Les autres méthodes naturopathiques vont de l’utilisation de la pharmacopée traditionnelle comme les plantes, les huiles essentielles ou les hydrolats, à des méthodes de soins plus récentes utilisant les oligoéléments ou les compléments alimentaires (vitamines, acides gras essentiels, acides aminés, minéraux, antioxydants…) ou des techniques manuelles comme la réflexologie plantaire, les massages, etc.

http://www.natuvies.com/#!wwwnatuviescom/c1idv

Les produits utilisés sont d’origine naturelle (et si possible d’origine biologique), contrairement aux médicaments composés de molécules de synthèse. L’utilisation de ces produits à des doses efficaces nécessite une observation et une analyse personnalisés, par un praticien de santé formé à la naturopathie. En effet, un complément peut parfois être déconseillé, et il existe des situations où il ne faut pas les consommer …

A titre d’exemple :

  • – Il faut éviter de donner du magnésium en cas d’insuffisance rénale,
  • – On arrête la prise d’antioxydants quand une maladie infectieuse est déclarée,
  • – On ne prend pas de plantes drainantes en période de fatigue …

Le praticien de santé non seulement doit connaître toutes les précautions à prendre mais il choisit les produits et leur dosage en fonction du profil de la personne. Par exemple, si vous subissez une prise de poids avec fatigue, il recherchera, par un interrogatoire précis et complet, confirmé éventuellement par l’examen de votre iris (technique iridologique), les causes profondes de votre état : déséquilibre thyroïdien, hormonal, problèmes digestifs, neurologiques … Il pratiquera ensuite un redressement de votre terrain vous permettant de retrouver la bonne santé et tous ses signes. Cette pratique holistique repose sur le traitement de la personne et non de la maladie.« 

Site d’une praticienne naturopathe à Toulouse http://www.marylenejamaux.com


 

Quelles doses de vitamines conviennent à l’organisme?

Dans son article http://www.jydionne.com/vos-supplements-de-vitamines-dangereux/, Jean-Yves Dionne évoque la dangerosité ou la non dangerosité des vitamines selon les doses absorbées.

Il communique  un tableau des doses maximales conseillées à l’adresse

http://www.crnusa.org/pdfs/CRNrectableNLOAEL.pdf

Voir aussi les vitamines antioxydantes :

http://www.natuvies.com/#!wwwnatuviescom/c8jf

Alimentation et cancer

Le Dr Ménat, homéopathe, a fait une conférence à Toulouse dont le sujet était l’alimentation anti-cancer.

Il est maintenant prouvé que les règles diététiques permettent de réduire de 2/3 les cancers du sein, du côlon et de la prostate et de 40 à 50% celui du poumon!

Résumons les aliments à proscrire:

  • les graisses saturées, les acides omega 6 en excès (les margarines y contribuent même si elles contiennent des phytostérols, intéressants pour la réduction du taux de cholestérol)
  • les viennoiseries et biscuits (trop de gas, trop de sucre)
  • les acides gras trans qui augmentent le taux de cancers du sein, et autres maladies comme   le diabète, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires. Ils sont présents dans les biscuits et viennoiserie,les biscuits apéritifs,  les chips, le lait de vache (car il contient des facteurs de croissance cancérigènes), les huiles chauffées (quand elles ont des omega 3)
  • le sucre: 80% des cellules cancéreuses ont des récepteurs à l’insuline, d’où le lien entre l’obésité, le diabète et le cancer.

Les aliments à favoriser sont:

  • les Crucifères, notamment le brocoli
  • la sauce tomate
  • l’aïl, l’oignon, le gingembre, le curcuma, les herbes et les aromates
    gingembre

 

 

  • les fruits rouges, notamment les baies (peu sucrées avec une teneur élevée en flavonoïdes)
  • les graines de lin
  • le thé vert

A consulter :

Mon site natuvies.com

Alimentation anti-cancer http://www.natuvies.com/#!wwwnatuviescom/c21ng

Alimentation de santé http://www.natuvies.com/#!wwwnatuviescom/c15a2

Article du Dr Eric Ménat http://www.bio-et-nutrition.com/importance-de-lalimentation-face-a-la-maladie-dr-eric-menat/

Livre publié en 2015

http://www.asef-asso.fr/nos-livres/2646-cancer-un-accompagnement-qui-change-tout-dr-eric-menat-et-dr-alain-dumas

Les leçons d’une mésaventure

Il m’est arrivé il y a 5 ans un accident désagréable, à savoir un décollement du corps vitré. Vérification faite, cela semblait bénin car la rétine était intacte. Ce décollement était probablement dû à une déshydratation car j’étais restée au soleil une après-midi, sans boire, lors d’une manifestation de tango en plein air.

L’ophtalmologiste a traité cela avec une certaine désinvolture, n’attirant pas mon attention sur les conséquences possibles…

Ces conséquences sont survenues 3 ans plus tard: une baisse de l’acuité visuelle dont la cause a été trouvée 3 mois plus tard : il s’agissait de la formation d’une membrane épi-maculaire, qui s’est donc formée sur la rétine. Il a fallu opérer pour enlever cette membrane!

Si vous voulez éviter ce désagrément, je vous conseille de ne pas oublier de boire de l’eau, notamment quand vous êtes dans une situation où vous risquez de vous déshydrater.

Voir aussi sur mon site Santé et anti-vieillissement comment protéger ses yeux et sa vision:

http://www.natuvies.com/#!les-sens/c1bgx

Santé et anti-vieillissement

Le site est en ligne

http://natuvies.com

Les thèmes sont les suivants :